Création de site Internet avec WordPress, Joomla, Magento, PrestaShop et Moddle. Concevoir des sites Internet qui rapportent des résultats mesurables pour mes clients, voilà ce qui me motive vraiment! Je mesure mon succès par l’atteinte de vos objectifs d’affaires.

25% du Web est désormais propulsé par WordPress.

Un site sur 4 est maintenant propulsé par WordPress.

Aujourd’hui est un grand jour pour le système de gestion de contenu gratuit et open-source la plus populaire (CMS). Pour être exacte, ce chiffre ne représente pas que les sites qui utilisent un CMS: WordPress propulse littéralement 25% de l’ensemble du Web.

Les dernières données proviennent de W3Techs, qui mesure à la fois l’utilisation et la part de marché: “WordPress est utilisé par 58,7% de tous les sites utilisant un système de gestion de contenu (CMS) connu. Ceci représente 25,0% de tous les sites. “Bien que ces chiffres fluctuent naturellement au cours d’un mois, la tendance générale pour WordPress a connu une croissance lente mais régulière.

25% du Web est désormais propulsé par WordPress.

 

“Nous devrions confortablement passer à 25% d’ici la fin de l’année”, a déclaré Matt Mullenweg fondateur d’Automattic. “La grande opportunité est que 57% des sites web n’utilisent pas encore un CMS connu, ce qui représente un potentiel de croissance pour nous (et sans parler des autres systèmes de gestion des contenu open source ou CMS). ”

WordPress est utilisé par 58,7% de tous les sites utilisant un système de gestion de contenu

En effet, WordPress n’a pas augmenté beaucoup en termes de part de marché au cours des dernières années. Sa part a en fait glissé sur l’année écoulée:

Parts de marché WordPress 2015

Néanmoins, même si le contrôle de plus de la moitié des parts de marché est impressionnant,  une telle position conduit cependant à être la cible de diverses attaques, et WordPress a eu de nombreux problèmes de sécurité tout au long de sa durée de vie. (S’il vous plaît mettre à jour vers la dernière version de WordPress, ou du CMS que vous utilisez.)

W3Techs utilise une méthodologie très spécifique pour fournir ces chiffres.

Ce sont les sites web, pas seulement les pages Web qui sont examinés – si une technologie est utilisés sur l’une des pages d’un site web, elle est considéré l’être pour l’ensemble du site. En outre, W3Techs ne scanne pas techniquement l’ensemble du World Wide Web. Pour limiter l’impact des spammeurs de domaine, seuls les 10 premiers millions de sites web sont étudiés, sur la base des classements de popularité fournies par Alexa, en utilisant un classement moyen sur trois mois.

Cela dit, W3Techs exclut les sous-domaines (tous les sous-domaines de wordpress.com sont comptés comme un seul site web) et les domaines redirigés (Sun.com redirige vers Oracle.com qui n’est pas comptabilisé). De plus, comme W3Techs définit «site Web» différemment de Alexa, le «top 10 millions » de sites sont en fait moins de 10 millions. Cependant, cela n’aurait pas de « signification statistique », selon W3Techs.

Donc, si on veut être tout à fait juste, ce qu’on devrait dire c’est que : WordPress propulse 25% du …Top 10 millions des sites Internet… qui en fait ne sont pas 10 millions… mais qui représente la totalité des sites Internet.

C’est qu’en même pas mal… Bravo et longue vie à WordPress!

P.S. Votre site Internet n’est toujours pas sur WordPress? Demandez-moi pourquoi ici?

,

WooCommerce : Passer d’un blog à une boutique en ligne

À la base, WordPress n’est pas pensé pour faire du e-Commerce. Non que WordPress ne soit pas fiable, robuste ou sécuritaire, mais parce qu’à la base il ne répond pas à cette fonction. Pour pallier à cette réalité il existe une formidable extension permettant l’ajout des fonctionnalités commerciales et transactionnelles : WooCommerce l’extension e-commerce pour WordPress dont tout le monde parle.

Il faut dire que l’outil a de quoi séduire, puisqu’il représente une solution clé en main très ouverte à tous ceux qui souhaitent lancer leur boutique e-commerce avec WordPress. Le plus intéressant réside surtout dans sa facilité d’installation, d’utilisation et de personnalisation, qui le rendent ainsi accessibles même aux plus novices.

J’ai eu la chance d’explorer WooCommerce dans la cadre d’un mandat de création d’une boutique en ligne pour un client. Axé sur les produits de mode féminine, ce projet semblait tout indiqué pour l’emploi de WooCommerce, car il réunissait des conditions idéales :

Nombre d’articles limité et sujet à peu de changements (une centaine de références)

  • Paiement exigé par Paypal ou par carte de crédit
  • Budget client limité (l’extension WooCommerce est gratuite et fonctionnelle à 100%)
  • Facilité de prise en main par le client, pour gérer lui-même sa boutique par la suite
  • Gestion des commandes et suivi clients

Installation de WooCommerce

Aussi incroyable que cela puisse paraitre, et c’est ce qui m’étonnera toujours avec WordPress, l’installation de l’extension WooCommerce ne prend pas plus de temps que les autres plugins. En 10 secondes, on clique sur « installer » et les fichiers sont copiés. Un deuxième clic sur « activer » et voilà ! Ça fonctionne !

Et le plus beau, c’est que WooCommerce est déjà fourni avec sa traduction française et offre la possibilité d’un site multilingue, multi devises. Votre interface sera accessible en français, aussi bien côté client que côté administration.

Le plus long finalement, sera le paramétrage de toutes les options et de prendre le temps de bien penser la structure du site dans son ensemble.

Certaines options sont spécifiques, et j’y reviendrai plus bas, d’autres sont plus globales, mais tellement intuitives que tout le monde peut les paramétrer sans avoir recours à un guide ou de support.

  • Pays ?
  • Monnaie ?
  • Pays autorisés ?
  • Activer les codes promo
  • Autoriser les clients à repasser d’anciennes commandes ?
  • Autoriser l’accès aux produits téléchargeables après paiement ?

La liste est trop longue pour l’exposer ici, mais elle vous permet vraiment de configurer WooCommerce en fonction de votre projet : produits physiques ou numériques, vente à l’international, multilingue, styles et scripts, noms et permaliens des pages de fonctions de la boutique (panier, paiement, etc..), code de suivi Google Analytics, options d’email, etc.

Interface WooCommerce

Cliquez pour agrandir

Le meilleur moyen de comprendre, c’est de se familiariser avec l’outil et passer du temps à configurer ces options. Ne le négligez pas car même si cela prend du temps, vous n’aurez plus à le refaire, et vous pourriez passer à côté d’une fonctionnalité pratique.

Design

Là encore, l’utilisateur qui fait le choix de WooCommerce pour sa boutique e-commerce va profiter du travail des développeurs et des graphistes de la communauté. Il serait tout à fait possible d’utiliser un thème WordPress gratuit dans le cadre de son projet. Mais je vous le déconseille.

WooCommece Gabarit

Cliquez pour agrandir

WooCommerce met à disposition de ses visiteurs une multitude de thèmes WordPress adaptés à son extension phare. Ces thèmes sont payants, il faut tout de même bien que l’équipe soit rétribuée pour ce travail titanesque fourni. Mais vous aurez tout à gagner en choisissant un de ces thèmes, car :

  • Leur prix est plus que modique. Il oscille de 20 à 70$ en fonction des versions. Il sera largement rentabilisé après quelques ventes, alors pourquoi se poser la question ? Si vous hésitez encore, WooCommerce en propose également quelques thèmes basiques gratuits.
  • Vous êtes assuré d’éviter tout problème éventuel de compatibilité, ce qui arrive souvent avec des thèmes WordPress peu professionnels.
  • Ces thèmes exploitent au mieux toutes les fonctionnalités de WooCommerce, en proposant parfois quelques widgets dédiés.
  • Votre boutique en ligne présente un aspect « pro » au premier coup d’œil, ce qu’aucun thème gratuit ne parvient jamais à faire (soit il est horrible, soit il est déjà employé par 200 autres boutiques sur le web…).

Encore une fois, je vous rappelle que l’utilisation d’un thème dédié à WooCommerce n’est pas obligatoire. Mais il vous faudra bien investir d’une manière ou d’une autre pour créer un environnement graphique cohérent et en ligne avec votre marque et modèle d’affaires. Le prix de ces thèmes représente 1 à 2 heures de travail d’un graphiste freelance. Il faut bien plus de temps pour créer un thème. Cette solution reste donc la plus avantageuse. Au pire, vous pourrez toujours modifier le thème sélectionnez afin qu’il cadre parfaitement avec votre image corporative.

ATTENTION : Assurez-vous d’opter pour un thème (Gabarit) qui offre minimalement le HTML5, CSS3 et qui est « Responsive », c.a.d que l’interface client de votre site s’adapte à la résolution de l’écran des utilisateurs. Si vos clients, comme de plus en plus de clients, utilisent une tablette numérique pour magasiner et acheter (69% utilisent leur tablette pour acheter en ligne), votre site doit s’adapter à cette réalité.

Interface 100% Responsive

Cliquez pour agrandir

Theme Forest est également une excellente source qui propose des thèmes et des gabarits WooCommerce: Visitez le site de Theme Forest

Catalogue produits

Le catalogue est à l’image du reste : tout a été pensé d’une manière pro et simple à la fois.

Une page globale vous permet de paramétrer les options liées au catalogue :

  • Mode de tri
  • Affichages divers
  • Unités de mesure (poids, taille…)
  • Notes sur les produits
  • Séparateurs
  • Options d’image…

Vient alors l’étape de création des fiches produits à proprement parler.

WooCommerce fiche produit

Cliquez pour agrandir

On est tous déjà passés par là : c’est long, fastidieux, mais inévitable si on souhaite optimiser ses ventes. Aucun miracle sur le temps de réalisation, WooCommerce ne vous fera pas gagner plus de temps que si vous deviez saisir vos fiches sous Magento ou Prestashop. Chaque produit est géré dans une fiche de type article (custom post) qu’on peut éditer comme une simple page WordPress.

Par contre, les options proposées sont vraiment nombreuses et intéressantes :

  • Type de produit : simple, groupé, externe/affilié (vous pouvez créer une boutique de produits d’affiliation), variable (avec plusieurs déclinaisons – voir plus loin)
  • Prix régulier/soldé (possibilité de définir des dates précises)
  • Taxes
  • Produits virtuels (non livrables comme des services), téléchargeables
  • État en stock
  • Produits connexes à lier pour des ventes croisées
  • Attributs spécifiques (taille, couleur, age du capitaine…)
  • Commentaires spéciaux à l’achat
  • Formulaire d’évaluation des clients

Toutes ces options sont présentes gratuitement dans WooCommerce ! Rien qu’en faisant la liste, je réalise vraiment à quel point cet outil est en train de devenir mon extension e-Commerce préférée sous WordPress.

Un petit mot sur les déclinaisons :

En définissant votre produit comme « variable », un nouvel onglet apparait : variations.

Vous allez pouvoir combiner jusqu’à 50 combinaisons possibles entre les attributs et les paramètres de votre produit.

Un exemple sera plus compréhensible. Avec ce système, pour un produit donné (t-shirt de référence xxx par exemple) vous appliquez des paramètres de base (prix et attributs). Avec les variations, vous pouvez définir que la variante rouge de taille XL coûtera 3$ de plus, qu’un jaune en taille S se verra appliquer 2$ de réduction sur les frais de port, et que tous les t-shirts orange seront soldés à 50%.

Livraison

Les possibilités de livraison sont multiples, et chacune est représentée par un module. On imagine donc qu’il sera possible de rajouter des modules facilement (faites un tour dans le catalogue des extensions WooCommerce pour vous en rendre compte).

Les modules de base sont :

  • Livraison à taux fixe : pas besoin d’explication. Mais on peut la réserver seulement à certains pays, par commande, par article ou par classe et/ou avec achat minimum requis.
  • Livraison internationale : là aussi vous choisissez les pays inclus/exclus.
  • Livraison gratuite : choix des pays, code promo obligatoire ou non.
  • Livraison locale : par code postal, prix au pourcentage, par article ou par commande.
  • Ramassage au point de vente.

Et si ça ne nous suffisait pas encore, il est possible de gérer des classes de livraison. Les classes de livraison peuvent être utilisées pour regrouper des produits similaires. Ces groupes peuvent alors être utilisés par certains modes de livraison pour fournir différents taux à différents produits.

Exemple : en combinant livraison internationale et classes, vous pouvez définir une grille de tarifs différents en fonction des pays/continents, du poids ou de la taille des articles… Les possibilités sont presque infinies, il suffit de bien définir ses règles de livraison. Derrière son apparente simplicité se cache un outil vraiment puissant.

WooCommerce Module Livrason

Cliquez pour agrandir

Pour ma part, j’utilise l’extension payante de Poste Canada (80$) permettant aux clients d’avoir une évaluation exacte des frais de transport, des délais de livraison et du mode d’expédition de leur choix.

Passerelles de paiement

Les modes de paiement de bases proposés se résument à Paypal, à des portes-monnaie électroniques dans le même genre (2checkout, Skrill…) et d’autres solutions plus ou moins exotiques mais toujours en anglais et réservées au marché US (Mijireh, PayJunction, Worldpay).

A noter qu’en dehors de Paypal et des paiements « manuels » (chèque, virement bancaire), il existe des extensions payantes pour intégrer d’autres passerelles de paiements tels :

  • PsiGate
  • Beanstream
  • Moneris
  • Stripe
  • Dibs
  • PayPal Pro
  • 2CC 2checkout

Ces extensions sont vendus 80$ chacune et sont disponibles sur le site de WooCommerce, dans la section extensions

WooCommerce Passerelles de paiment

Cliquez pour agrandir

Attention : Sélectionnez Canada dans l’engin de recherche pour voir les extensions supportés au Canada.  Pour en savoir plus, consultez la liste des extensions de paiement pour WooCommerce.

Commandes

Ce module quoi que simple est complet et offre les fonctionnalités de base pour un petit commerçant. On peut y filtrer la vue sur divers critères (date, statut, client) et gérer les actions basiques par lot (changement de statut, suppression).

Au niveau du détail de la commande, c’est là encore très complet :

  • Adresses (livraison/facturation)
  • Infos client complètes
  • Adresse IP enregistrée (utile quand on connait le nombre de fraudes dont sont victimes les e-commerçants)
  • Ajustement du stock
  • Édition totale de la commande possible : changez les prix, les articles, les références, et le formulaire recalcule le total. Super pratique !
  • Historique des commentaires

Pas besoin d’en rajouter, c’est simple et efficace.

A noter que sur le site de WooCommerce, vous trouverez une extension qui permet de générer des factures au format PDF. Dommage que la fonction ne soit pas de base, car je ne connais pas de boutique (honnête) qui vende sans facture…

Rapports

Un module statistique vient enrichir WooCommerce. Il vous affiche des courbes de ventes, et vous aide à analyser les performances de vos produits, leur rentabilité, les meilleures ventes par période, les stats clients, l’état des stocks…

Cependant, étant un adepte des statistiques (ok, un maniaque), je veux avoir des rapports plus complets de l’entonnoir de ventes par produit (Sales Funnel) incluant mon taux de conversion, d’abandon du panier, moyen du panier, etc. et ce en temps réel S.V.P.  J’utilise donc l’extension KissMetrics qui pour 80$ me donne tout cela et plus…

WooCommerce Extension KissMetrics

Cliquez pour agrandir

Extensions

Au fur et à mesure de l’évolution de votre boutique, vous pourrez être amené à lui apporter de nouvelles fonctionnalités. Ne vous tracassez pas car WooCommerce a déjà pensé à tout.

Grâce à son système de modules, le site propose 246 extensions diverses à l’heure où je vous parle. Les prix vont de 0 à 80$, soit bien moins que ce que vous coûterait un programmeur pour développer ces fonctionnalités.

Il en existe dans tous les domaines, en voici quelques exemples :

  • Facturation avec fichier PDF
  • Facturation et Packing list
  • Génération de clé d’enregistrement pour logiciel
  • Chat vocal d’aide en ligne
  • Programme d’affiliation
  • Création de packages avec plusieurs de vos produits
  • Rapports plus détaillés
  • Comparaison de produits
  • Suivi en ligne des livraisons
  • Gestion massive des stocks
  • Réduction offerte en échange d’un commentaire client
  • Ajout de votre boutique dans un onglet Facebook
  • Newsletter Aweber
  • Catalogue Google Shopping
  • Zoom produit
  • Whishlist
  • Comparateur de produits
  • Vidéo showcase
  • Statistiques et rapport de ventes

Et bien d’autres encore…

WooCommerce Extensions

Cliquez pour agrandir

Je ne vais pas tous les citer, principalement parce que je ne les ai pas tous essayés et qu’il s’en rajoute quotidiennement. Mais partant du principe que ces extensions sont de même qualité que ceux que j’ai testé et que WooCommerce de base, je vous recommande de faire un tour dans la boutique des extensions WooCommerce pour vous faire votre propre avis. Cela vous permettra également de trouver de nouvelles idées/fonctionnalités pour votre boutique.

Conclusion

J’ai vraiment été séduit par WooCommerce. Moi qui ne jurais que par Magento et Prestashop pour un site e-commerce, voici maintenant Woo Commerce, qui offre une alternative peu dispendieuse et rapide t’intégration pour ceux qui désire du commerce électronique sur WordPress.

 

Besoin d’aide? N’hésitez pas à nous joindre pour une rencontre préliminaire gratuite afin d’évaluer votre projet de site e-Commerce WordPress avec WooCommerce.